Jordane Saget / Hotel Renaissance République / Commissioned Art Work & Performance

Jordane Saget a été choisi par Didier Gomez, afin de réaliser plusieurs oeuvres pour l’hotel  “Renaissance Paris République”, ses toiles sont visibles dans l’espace publique de l’hôtel, le Bar Martin et le restaurant Origin. Jordane Saget a également créé deux fresques dans l’espace Spa, O by Sothys, au sous-sol de l’hôtel.

screen-shot-2016-12-31-at-14-26-59

screen-shot-2016-12-31-at-14-26-26

screen-shot-2016-12-31-at-14-25-54


Jordane Saget / Hôtel Drouot / Performance

screen-shot-2016-12-31-at-13-44-31

screen-shot-2016-12-31-at-13-45-08

screen-shot-2016-12-31-at-13-44-46

 


Jordane Saget

13422425_1814143038808932_2233058140970349128_o

« Je n’étais pas artiste, je le suis devenu », Jordane Saget a commencé par noircir les pages de carnets avec ses lignes avant de sortir dans les rues de Paris pour recouvrir les murs de ses arabesques. L’utilisation de la craie s’est imposée d’elle même, pour rassurer les gens, pour son côté éphémère et sa texture. Le métro a été une étape importante dans le parcours de l’artiste, les surfaces vierges laissées pendant la rénovation de stations ont offert une variété de supports et ont ainsi donné vie à des œuvres originales et uniques. Ses fresques interpellent, elles deviennent ornementales. Aucun tracée n’est jamais prédéfini, chaque fresque possède des courbes uniques et s’adapte à son espace, elle vie et évolue à travers le temps et l’interaction des gens. ” .

Jordane est un artiste contemporain, la rue est certes un lieu qu’il affectionne toutefois son travail s’exprime aussi sur des toiles, des objets, dans des lieux privés et pour certaines maisons. A ce jour, Jordane a collaboré avec L’Hotel Drouot, des particuliers, l’hotel Renaissance République à la demande de Didier Gomez,  l’Opéra Bastille,  l’Orchestre de Paris /  le Festival d’Automne, le Théâtre National de Chaillot,  Jean-Charles de Castelbajac et le coq sportif et d’autres maisons et institutions qui pour des raisons de confidentialité  désirent pour l’instant rester anonymes.

“I was not an artist, I became one. Jordane Saget began with black notebooks before going out in the streets of Paris to cover the walls of his arabesques. The use of chalk has imposed itself, to reassure people, for its ephemeral quality and texture. The metro was a milestone in the career of the artist, pristine areas left for the renovation of stations offered a variety of media and thus gave life to original and unique works. Frescoes challenge, they become ornamental. No drawing is never predetermined, each fresco has unique curves and adapts to its space. His work is lively because it evolves through time and the interaction of people. ”

Jordane is a contemporary artist, the city is certainly a place where he loves expressing himself and the chalk his brush however he does express himself in many different ways as well. He customises objects, does murals in private places, draws, paint on paper and on canvas too…. He has few limits, he needs to create.

His most recent commissioned work involved a commissioned piece for the Hotel Drouot, the famous parisian auction house,  some art work for the Hotel Renaissance Republique commissioned by Didier Gomez, a performance for the Opéra Bastille with Fubiz, some commissioned art work for l’Orchestre de Paris /  le Festival d’Automne, the National Theatre de Chaillot, some murals for some private clients.

To find out more about Jordane Saget, you may visit his website: http://www.jordanesaget.com